Servir la Sologne

La Sologne est la seule région naturelle française dont les limites sont fixées très précisément par un texte de l’Etat : entre la Loire et le Cher, sur environ 5000 km2, 127 communes, tout ou en partie.

Ainsi, certaines communes n’ont qu’une partie de leur territoire en Sologne, comme, aux extrémités nord, Olivet (Loiret), sud, Vierzon (Cher), ou ouest, Mont-près-Chambord (Loir-et-Cher).

La Sologne est une région naturelle dont la très forte identité s’est tissée autour des étangs, des forêts et de la chasse.

Nous sommes, à la fois, fiers de ce patrimoine naturel réputé et conscients de sa fragilité !

Pour protéger et valoriser la Sologne, l’action s’est engagée sur trois fronts :


1) à l’Assemblée nationale et dans les ministères :

  • de nombreuses interpellations des Gouvernements et 6 lois pour donner à la chasse une place incontestable dans la gestion de l’environnement de ce siècle ;

  • l’alarme donnée sur les risques pour la biodiversité que fait courir la disparition progressive de la gestion piscicole de nos étangs ;

  • le soutien à la valorisation de la forêt.


2) au Syndicat de la Sologne (SMADES) rassemblant, pour la première fois, entre 1984 et 2006, 127 communes de la Sologne du Cher, du Loir-et-Cher et du Loiret.

Une unité qui a permis de réussir des projets particulièrement délicats comme la création du site Natura 2000 de 346 000 ha en Sologne, ou l’implantation concertée de Center Parcs.

Une unité qui s’est paradoxalement effacée lors de la décentralisation, au début des années 2000, devant la montée en puissance des intercommunalités et des départements, soucieux d’exercer directement et pleinement toutes leurs compétences.

3) au Pays de Grande Sologne, qui, depuis 1997, rassemble les communes du centre de la Sologne appartenant aux anciens cantons de Lamotte, Neung et Salbris, et le département de Loir-et-Cher.

Pour mener des programmes collectifs de protection et de développement exigeant une certaine taille et les financements contractuels de l’Europe, de l’Etat, ou de la Région.

Et souvent, aussi, pour prendre des initiatives qui ont vocation à être partagées avec les autres composantes de la Sologne.

De nombreuses communes de Sologne sont engagées dans des relations d’agglomération autour des villes voisines d’Orléans, Blois et Vierzon.

La question se pose de savoir si cette organisation d’agglomération laissera une place pour une coopération des différents territoires solognots consacrée à la protection et la valorisation de l’identité et du patrimoine de la Sologne ?

Paysage de Sologne

Le Petit Solognot

Mentions légales

2020 par Patrice MARTIN-LALANDE